بوابة إقليم خريبكة - Pour la promotion de la culture de la médiation et d’arbitrage


0
الرئيسية | بالفرنسية | Pour la promotion de la culture de la médiation et d’arbitrage

Pour la promotion de la culture de la médiation et d’arbitrage

Pour la promotion de la culture de la médiation et d’arbitrage

BENI MELLAL

"Le rôle des moyens alternatifs pour la résolution des conflits et le développement des entreprises »  est le thème d’un colloque organisé, le 25/05/2013, à Beni Mellal, par le CIMAR (le Centre international de Médiation et d’Arbitrage de Rabat) en collaboration avec la Wilaya de Tadla Azilal, le Conseil régional de Tadla Azilal, le CRI de Tadla azilal et la CGEM".

En collaboration avec la Wilaya de Tadla Azilal, le Conseil régional de Tadla Azilal ,le CRI de Tadla azilal et la CGEM, le Centre international de Médiation et d’Arbitrage de Rabat  a organisé, le 25/05/2013, au siège de la Wilaya ; à Béni Mellal, un colloque sur «  Le rôle des moyens alternatifs pour la résolution des conflits et le développement des entreprises » dans le but de débattre de la médiation dans la gestion des conflits dans les entreprises et leur environnement.

A l’inauguration de ce colloque,  l’intervention du Secrétaire général de la province de Béni Mellal, Chakib Belkaid, au nom du Wali de la région Tadla Azilal et Gouverneur de la province de Béni Mellal, Mohamed Fanid, a porté sur les objectifs du CIMAR en tant que cheville ouvrière dans la promotion de l’investissement vu le rôle qu’il joue dans la médiation et l’arbitrage et d’ajouter que « Je rends un vibrant hommage au CIMAR dans la mesure où il joue un rôle primordial dans la résolution des conflits entre les entreprises…La médiation est un moyen de résolution des litiges à caractère commercial ou civile entre deux  acteurs ou plus et de nationalités différentes…La médiation est une opportunité favorisant l’entente et la compréhension ainsi que la promotion du dialogue et de la paix sociale… »

Dans son intervention, au début de cette rencontre, Mounia Boucetta, Secrétaire générale du Ministère de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles Technologies ; a mis l’accent sur la stratégie du Ministère de tutelle qui s’assigne pour objectif de booster la culture de la médiation et de l’arbitrage , de promouvoir l’investissement et  de moderniser le commerce sur le plan local, régional et national.

Pour Omar Derraji, président du CIMAR, «Le Centre a déployé des efforts louables dans le dessein de promouvoir l’investissement  et d’instaurer les conditions favorables à son épanouissement. ». M Derraji a mis en exergue l’élaboration  d’une stratégie nouvelle portant sur la médiation et l’arbitrage qui sont deux modes alternatifs de règlement des conflits. Par la suite , M Derraji a mis l’accent sur une panoplie d’objectifs du CIMAR,  à savoir, la gestion et l’organisation des arbitrages institutionnels conformes aux règles, lois et usages commerciaux tout en garantissant une procédure rapide de résolution des litiges en en préservant la confidentialité de la procédure, la conduite des médiations institutionnelles en respectant un code d’éthique propre au CIMAR en garantissant la rapidité de résolution des litiges tout en préservant la confidentialité de ce processus, la diffusion de la culture de la médiation et d’arbitrage de façon à la rendre une action simple et usuelle dans les pratiques commerciales et civiles, l’organisation des cycles de formation en matière de médiation et d’arbitrage.

Pour sa part, le Directeur du CRI (Centre régional d’investissement ), Ahmed El Haouti a déclaré que « le CRI a joué un rôle primordial  dans la promotion des investissements grâce au guichet unique qui constitue une aide appréciable pour les investisseurs…Le colloque d’aujourd’hui porte sur la médiation et l’arbitrage. C’est une initiative louable qui porte sur le règlement des litiges à un moment où le secteur du commerce et des services a réalisé d’énormes progrès….Je rends un vibrant hommage au  CIMAR qui ne ménage aucun effort afin que les résultats escomptés soient réalisés… ».

Pour sa part, le Directeur du CIMAR, Chemseddine ABDATI a fait une déclaration dans laquelle il a mis en exergue les objectifs du CIMAR, « Ce colloque est organisé dans le cadre de l’ouverture du CIMAR sur l’environnement des acteurs économiques sur le plan régional et international. Notre objectif est de booster la culture des modes alternatifs qui sont la médiation et l’arbitrage portant sur les conflits commerciaux et même civils au lieu de recourir aux verdicts des tribunaux. Comment arriver à réaliser le recours à ces moyens alternatifs ? C’est grâce à l’organisation de formations, de colloques…au profit de différents acteurs économiques… »

Ce colloque, qui plus est, est une opportunité permettant d’évaluer l’attractivité et le climat des affaires dans la région de Tadla Azilal et de débattre des grands axes de travail pour  la résolution des conflits par le biais de  la médiation. Cette rencontre a été marquée aussi par la signature des conventions de partenariat entre le CIMAR et un grand nombre d’institutions comme le CRI…

Ainsi, d’autres interventions ont porté, entre autres, sur la stratégie du Gouvernement dans la promotion de l’entreprise, le rôle des moyens alternatifs dans la résolution des litiges pour le développement des entreprises, le rôle de l’université dans  la promotion de la culture des moyens alternatifs pour la résolution des conflits…

Soulignons que le Centre de Médiation et d’arbitrage de Rabat (CIMAR) est une association à but non lucratif issue d’un partenariat entre la chambre de commerce et d’Industrie et des Services de Rabat, le Ministère de la justice et le Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies. Le CIMAR a pour mission principale d’organiser la médiation et l’arbitrage des litiges entre des personnes physiques ou morales et ce quelles que soient leurs nationalités, leurs lieux d’établissement et leurs sièges. Il a également pour mission d’organiser des formations en matière de médiation et d’arbitrage pour des professionnels appartenant à différents secteurs d’activité et de contribuer à la promotion de la culture des modes alternatifs de résolution des conflits (MARC) au Maroc. En outre le CIMAR publie une revue scientifique de médiation et d’arbitrage destinée aux médiateurs, aux arbitres, aux universitaires et aux chercheurs.

عدد القراء : 1036 | قراء اليوم : 1

مجموع المشاهدات: 1036 |  مشاركة في:

الإشتراك في تعليقات نظام RSS التعليقات (0 منشور)

المجموع: | عرض:

أضف تعليقك

  • عريض
  • مائل
  • تحته خط
  • إقتباس

من فضلك أدخل الكود الذي تراه في الصورة:

Captcha
Powered by Vivvo CMS v4.7